Distillation à façon

Nous pouvons transformer vos bières en esprit de bière, vos vins (ou lies fines) en fine (brandy). La distillerie est certifiée AB pour la distillation à façon. Les alambics ne permettent pas encore des marcs* ou moûts solides*…

Nous fonctionnons de deux manières :

  1. Vous souhaitez produire votre propre spiritueux :
    1. Service de distillation facturé 125€ht par hl de liquide à distiller ;
    2. minimum de 2,5hl de bière ou 2hl de vin ;
    3. ce prix ne comprend pas les accises et CSS (23,2306 € par lap pour 2019), ni l’embouteillage/étiquetage, ni fût ;
    4. Affinage et le vieillissement des fûts dans le chai de la distillerie : 70€HT par fût par an comprend la fourniture du fût (acacia, chêne…), sa surveillance, son assurance, le suivi des volumes d’alcool, déclarations mensuelles douanières et calcul des pertes (part des anges).
  2. Vous ne voulez pas votre alcool mais avez des produits à distiller :
    1. Nous gérons alors la récupération de vos alcools gratuitement et distillons à nos frais. Il s’agit d’un « rebus » que vous souhaitez évacuer, la ramasse, décapsulage, distillation et mise en bouteille entrainant des frais c’est pour cela que nous récupérons les alcools gratuitement ;
    2. Vous pouvez bénéficier d’un prix d’achat au prix coutant si vous souhaitez quelques bouteilles quand même.

Cette distillation à façon vous permet donc de donner une seconde vie à vos produits ou gérer des surplus de production.

* : Si vous souhaitez distiller des marcs, merci de me faire par de votre intention, car je prévois acquérir un alambic spécifique à l’automne 2019

LES BONNES PRATIQUES :

  • ne jamais ajouter de sucres ou de levures supplémentaires sur vos fruits, ils n’apporteront au mieux que des défauts en distillation. Les vins ne doivent pas être sulfités, le souffre se concentre en distillation.
  • les fruits et jus doivent être sains, c’est à dire ni pourris ni au stade de vinaigre… encore une fois, la distillation : ça concentre 😉
  • un distillat n’est jamais bon juste à la sortie de la distillation, un alcool blanc demande au moins 3 mois de repos, un alcool sous bois encore plus. Donc, en mai 2019, je distille par exemple des spiritueux blancs que vous pourrez vendre à partir de septembre 2019 !

Posez vos questions en commentaires, j’y répondrais rapidement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *